Marie et le Précieux Sang

20 Juillet, 2019
Provenance: fsspx.news

Un célèbre prêtre américain, qui s'est occupé pendant des décennies de jeunes gens dans différentes grandes villes des États-Unis, a dit : "Le péché est dans le sang", autrement dit dans les passions du cœur. Ce fait évident est complètement ignoré aujourd'hui. Pourtant, qui peut nier que lorsque vous êtes en colère, votre sang bouillonne, et lorsque vous avez peur, il gèle. Encore une fois, quand l'impureté attaque l'âme, elle attaque par le sang. Notre sang, dont les mouvements manifestent les passions intérieures, et nos pensées sont si intimement unis et réciproquement liés qu’on ne remarque presque pas la rapidité de l’influence que l’un exerce sur l’autre. Ce fait est si réel que Dieu nous a donné une vertu spéciale, la continence, pour résister aux assauts violents du sang.

Pour racheter l'homme foncièrement, pour le transformer intérieurement, il faut une refonte complète de la nature humaine dans ses composantes les plus profondes - dans son âme et son sang. Quel acte remarquable de miséricorde divine et quelle sagesse surnaturelle se trouve dans la vérité que nous sommes rachetés par le Sang du Christ ! Son Sang tel un torrent nous lave et purifie notre âme de la tache presque indélébile du péché. Parce que le sang et l'âme sont si intimement unis, Dieu peut faire du sang l'instrument de la grâce pour nous sauver, nous libérer, nous sanctifier et enfin nous glorifier.

Et ce qui est encore plus profond dans ce mystère : le Sang du Christ vient du sang de Marie. Or, le Sang le plus saint et le plus précieux ne peut pas avoir pour origine le sang de péché. On peut s’imaginer que Dieu se pose la question : "Dois-je nettoyer ce sang de la tache du péché originel ou dois-je le protéger complètement de cette tache ?" Le Père céleste, pour la "louange de sa gloire", a décidé de toute éternité de garder Marie totalement pure, de ne jamais permettre qu'elle soit pour un seul instant la propriété de Satan et de donner une mère parfaite pour son Fils Unique. Ainsi, depuis l'Incarnation, le sang immaculé de Marie, mélangé au Précieux Sang et à la Divinité du Fils de Dieu, devient le « prix de notre salut » et de celui du monde entier.

Notre vie doit imiter la vie de Marie aussi profondément que possible. Le Sang du Christ doit purifier nos âmes dans le Baptême et la Confession, et ensuite il doit couler en nous par la Sainte Eucharistie. Comme il s’est écoulé en Marie pendant 9 mois, ainsi il coule en nous pendant quelques minutes après la Sainte Communion. Et comme l'union spirituelle de Marie avec le Christ a duré et s'est approfondie chaque jour, ainsi elle doit être en nous.

Mais comment ? Une véritable union spirituelle avec le Christ doit imprégner toutes nos facultés, depuis l'Esprit jusqu’à nos instincts et à nos émotions. Mais cela ne peut se faire que par une discipline mariale continue. Nous le faisons surtout quand nous imitons Son désir pour la Gloire et le Royaume de Dieu dans tout ce que nous faisons et disons : "Mon âme exalte le Seigneur". Deuxièmement, nous le faisons en pratiquant son humilité : "Il a considéré l'humilité de sa servante." Enfin, nous devons faire usage de sa « toute-puissance suppliante » et l'implorer pour que le Sang du Christ nous pénètre, nous purifie, nous sanctifie et nous glorifie enfin pour la gloire de Dieu et l’honneur de l’Immaculée.